contact@agcbtp-facello.com

CIMENT À MAÇONNER : (CM)

 

> COMPOSITION :

Résistance à la compression Liant hydraulique dont le développement de résistance est essentiellement dû à la présence de clinker Portland.  Les 3 classes de résistances sont volontairement limitées pour  la confection des mortiers utilisés dans les travaux de bâtiment (maçonnerie, enduits, crépis, fabrication ou reconstitution de pierres artificielles, etc.)  NOTA : ces ciments ne conviennent pas pour les B.A. et les milieux  agressifs.

 

Résistance à la compression

Type Résistances (à court terme) à 7j (en Mpa) Résistances (courantes) à 28 j (en Mpa)
MC5 ≥5 ≤15
MC 12,5
MC 12,5X
≥7 ≥12,5 ≤32,5
MC 22,5X ≥10 ≥22,5 ≤42,5

CIMENTS BLANCS :

> COMPOSITION: La teinte blanche est obtenue grâce à des matières premières très pures (CALCAIRE et KAOLIN) exemptes d’oxyde de fer. Les ciments blancs sont des ciments de type CEM I ou CEM II conformes à la norme.

LE PLATRE :

> COMPOSITION:

Le plâtre est le produit obtenu par déshydratation et broyage plus ou moins poussés du gypse issu de carrière Classification

Les plâtres pour enduits sont classés en fonction de quatre critères : – granulométrie : gros ou fin, – mode d’application : manuelle ou par projection mécanique, – temps d’emploi : 1, 2 et 3 suivant la durée croissante du temps de prise,

– dureté : normale ou très haute. Symbolisation

Les plâtres pour enduits répondant aux spécifications de la présente norme sont représentés symboliquement par des lettres et des numéros de la façon suivante en fonction de leurs caractéristiques :

La première lettre sera toujours P, désignant le matériau plâtre, suivie des caractéristiques dans l’ordre :

– Finesse :                                 – Classe d’emploi :  1, 2 ou 3.

F : plâtre fin,
G : plâtre gros.

– Application :                         – Dureté :    

P : projection mécanique.           N : normale,
M : manuelle,                                 THD : très haute dureté.

Désignation complète

Exemples :

Plâtre fin pour enduit manuel n° 2 dureté normale PFM – 2N – NF B 12-301
Plâtre gros pour enduit manuel n° 1 dureté normale PGM – 1 N – NF B 12-301
Plâtre fin à projeter n° 3 dureté normale PFP – 3N – NF B 12-301
Plâtre fin à projeter n° 3 très haute dureté PFP – 3THD – NF B 12-301

 

 

COMPOSITIONS DES CIMENTS : (CEM)

TYPES DE CIMENT

    CLINKERS

           AUTRES
CONSTITUANTS
PRINCIPAUX

CONSTITUANTS

 SECONDAIRES

CEM1
Cim
entPortland

95 à 100

0

0 à 5

CEM II
Ciment Portland
Compose

65 à 94

6 à 35

     S/D/P/Q/V/W/T/I /l I

0 à 5

CEM III

Ciment de Haute Fourneaux

5 à 64

LAITIER : 36 à 95

0 à 5

Ciment Pouzzolamique

45 à 89

D/P/Q/V/W : 11 à 55

0 à 5

CEM V
Ciment Composé

20 à 64


26 à 80

0 à 5

EXIGENCES MECANIQUES

RÉSISTANCES A LA COMPRESSION : norme EN 196-1 en MPa (1 MPa = 1 N/mm²)

Résistances courantes à 28 jours : 3 classes : 32,5 / 42,5 / 52,5 Résistances à court terme : 2 et 7 jours : 2 classes :

  • Résistance à court terme ORDINAIRE N

  • Résistance à court terme ÉLEVÉE :

NOTA : Les résistances sont exprimées en MPa. Il s’agit de la limite inférieure caractéristique.

 

LES CLASSES DE RÉSISTANCE

 Classe de résistance

Résistance à la compression MPa

Résistance à court terme

Résistance courante

2 jours

7 jours

28 jours

32.5 N

16.0

≥ 32,5

≤ 52,5

32.5 R

≥ 10.0

42.5 N

≥ 10.0

42,5

  ≤62,5

42.5 R

≥ 20.0


52.5 N

20.0

≥ 52,5


52.5 R

30.0

EXIGENCES PHYSIQUES

TEMPS DE DÉBUT DE PRISE STABILITÉ


Classes de résistance

Temps de début de prise                   (min)

Stabilité (expansion)                       (mm)

32.5 N

75

≤ 10

32.5 R

42 5 N

≥ 60

42.5 R

52 5 N

≥45

52 5 R 7